L'édito de Véronique NOURI, Présidente

L'édito de Véronique NOURI, Présidente

Publié le 01/03/2016

Malgré une conjoncture économique difficile, malgré les doutes et les questionnements légitimes que nous avons tous, malgré les difficultés vécues et partagées quotidiennement aux comptoirs,
j'ai décidé de prendre la responsabilité de la Présidence du Syndicat des Pharmaciens du Rhône.

D’abord parce que j’ai confiance,

-      Confiance dans l’intelligence et la capacité d’évolution de notre profession que je veux accompagner au niveau local,

-      Confiance en Philippe GAERTNER qui vient d’accepter un nouveau mandat à la tête de notre Fédération,

-      Confiance dans le programme détaillé qu’il vient de présenter lors de l’AG de la FSPF et qui s’organise autour de 25 points,

Si je devais extraire quelques éléments du projet de la FSPF, je l’articulerai autour de 3 point essentiels:

Renégocier la convention pharmaceutique : Poursuivre la mise en place courageuse de l’honoraire indispensable à la déconnexion des prix et, ce doit être l’étape d’après, des volumes,

Mettre le pharmacien au centre du dispositif : favoriser l’observance et l’adhésion des usagers,  lutter contre la iatrogénie, développer la place des officines dans le champ de la LPP, permettre la réalisation de la PDA de ville avec une rémunération,
Développer des solutions pour répondre aux attaques régulières sur les écarts de prix sur les médicaments non remboursables : autoriser la rétrocession entre confrères dans certaines limites, envisager une logique de corridors de prix publics comme pour le livre, lutter contre les marques ombrelles, obtenir une baisse du taux de TVA.

Ensuite parce que je pense sincèrement que défendre les pharmaciens c’est accompagner les changements, anticiper et préparer l’évolution inéluctable et nécessaire de notre profession.

Certes ce chemin est complexe, parfois difficile à appréhender mais il est indispensable pour que le pharmacien développe son rôle de professionnel de santé dans un environnement économique stabilisé et compatible avec ses missions.

Mais pour cela il faut se battre en permanence, sur tous les dossiers, en proposant et en inventant des solutions. Le débat d’idées est essentiel mais la critique systématique ne peut suffire face aux enjeux de notre profession. Seule l’unité dans la diversité nous fera triompher face aux détracteurs de la pharmacie.
C’est aussi pour cela que j’ai souhaité m'entourer et m'appuyer sur les compétences et l'enthousiasme d'une équipe renouvelée et étoffée.

Je vous invite à découvrir la composition du bureau du Syndicat des pharmaciens du Rhône et les missions pour lesquelles ils se sont engagés.

Ils ont choisi de s'investir pour défendre notre profession mais pour cela nous avons besoin de votre soutien et de votre engagement à nos côtés.
        
Donnez-nous les moyens de vous défendre ! Adhérez !